Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

🎄Date limite pour passer une commande et la recevoir avant Noël : 15 Décembre (CAN) & 18 Décembre (QC)🎁

Livraison gratuite pour toute commande de 75 $ et + (avant taxes)*

VOYAGE AU CAMEROUN - 3 mai

J'ai le LTE à l'auberge! Je peux donc vous partager mes journées. On est arrivés hier au bout du monde, à environ un total de 8h de route de Yaoundé, au sud, dans la jungle. À Campo ville, il faut encore mettre une heure de route pour faire 16km et se rendre dans une communauté ou plusieurs femmes de différentes communautés se sont rassemblées pour recevoir la formation.
Nous sommes arrivés passé midi, et avons été accueillis par des chants de joie traditionnels. Le chef du village, sa majesté Jérémy, et sa femme madame la Reine, étaient là pour nous accueillir. On nous avait installés sous une tonnelle, on était très confortables. On a fait salle comble! Des gens sont arrivés de d'autres communautés, souvent en scooter, parfois à pied. Certaines femmes ont apporté de petits bébés, et même une, qui provenait de la communauté des pygmés, avait des jumeaux qui semblaient affamés, car ils tétaient sans cesse! Richard et moi on s'est fait plaisir et on a pris un des bébés. Les nôtres ont 14 ans et ne se laissent pas tellement faire.
Ils ont vraiment apprécié la partie pratique avec Richard, on a fait un blancheville. Il n'a pas été super facile à brasser au fouet, c'est le savon qui met le plus long à saponifier, et on pensait même à un certain moment qu'on avait coulé avant la trace et qu'il était raté. Ca aurait été une première pour Richard, qui nous a dit: "J'ai jamais raté un blancheville!" HEureusement, il a fini par durcir et on a même été capable de le couper à la fin de la journée.
Ma partie historique avec photos a bien passé, mais je ne pense pas qu'ils seront adeptes de longs passages théoriques, et je ne suis pas certaine qu'ils capteront tout avec les différences d'accent. On va donc axer sur la pratique. En fin de journée, demande de Ladi qui reprendra la formation dans les autres communautés, on a fait le baume à lèvres. C'était un vrai choc de culture. Si, à Yaoundé et Tropical Forest, on connaissait bien ce produit, dans les communautés, on n'avait jamais entendu parler. L'idée c'est un peu de leur montrer tout ce qu'on peut faire avec leurs huiles, et je pense qu'ils ont bien aimé pouvoir repartir avec chacun leur baume au cacao.
Après, c'était la fête! J'avais préparé des tirages et une distribution de savons style "Mère Noël". Je ne suis pas allée jusqu'à les faire s'assoir sur mes genoux, quand même! Ils sont tous venus me voir, même les adolescents du village qui n'avaient pas assisté à la formation mais qui étaient vraiment intéressés par les tirages! J'en ai profité pour leur demandé leurs rêves, je vais pouvoir vous partager ça plus tard.
Bilan de la première journée: réussie! Je pense qu'on a surtout réussi à ouvrir leurs coeurs, et c'est ce qui va nous permettre de poursuivre avec succès. Le trajet était quand même pas mal sportif, on pense que tu as pris une sage décision en restant au Québec cette fois-ci. On pense qu'il y aura sûrement d'autres opportunités, ça se passe si bien!
Une amie de Tropical Forest, Marina, m'a confiée que j'ai changé sa perception autrefois négative des "blancs". Je pense qu'elle n'avait jamais véritablement connu de caucasien, et on s'est liées d'amitié. Elle est même allée magasiner pour moi! Elle me dit que lorsque je repartirais, je lui manquerais. Ça m'a beaucoup touchée.
Aujourd'hui, on poursuit la formation pratique, Richard et moi on va en suer un coup. Il fait environ 32 degrés à l'ombre avec 100% d'humidité. Hier j'étais crevée et je me suis couchée à 20h30. Ce matin, c'est un coq qui m'a réveillée aux aurores...!
On va débuter aujourd'hui en leur montrant la vidéo d'Andrée. Hier, le projecteur n'a pas fonctionné, et même si j'avais réussi à le faire marcher, il faisait trop clair. On va montrer directement du iPad. 
Belle journée à vous! À demain pour d'autres nouvelles!
-
Marie-Eve Lejour
-
Cette mission est financé par les Fonds pour l'innovation et la transformation du Manitoba Council for International Cooperation.

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.