Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

🎄Date limite pour passer une commande et la recevoir avant Noël : 15 Décembre (CAN) & 18 Décembre (QC)🎁

Livraison gratuite pour toute commande de 75 $ et + (avant taxes)*

La légende

L'artiste peintre

Le jeune Félix Lumignon a grandi dans le petit village de Caucade, perché entre mer et montagne. C’est là qu’est cultivée l’orange de Nice, reconnue pour son jus abondant et odorant. Enfant unique, son loisir consistait à taquiner le poisson au quai du village. Sous le chaud soleil de Provence, le temps s’écoulait si lentement, heureusement qu’il apportait toujours ses crayons de couleurs. Au fil du temps, ce qui était au départ des esquisses spontanées se transformèrent en dessins de plus en plus fignolés.

À l’âge de 12 ans, le grand-père de Félix, voyant que le jeune garçon était assidu à son dessin, décida de lui offrir un chevalet. Comme le grand-père avait la vue basse, il lui fabriqua un chevalet de grande taille, qui s’avéra encombrant à transporter jusqu’au quai. Félix prit donc l’habitude de peindre ses toiles, maintenant de grand format, dans la cour de la pâtisserie de sa mère Adrienne. Installé à l'ombre des vieux cyprès, il attendait que la chef pâtissière prépare une fournée d’onctueux gâteaux à la vanille, et aussitôt que l’odeur douce et fine envahissait la cour, il se mettait à l’œuvre, soulevé par un souffle angélique. Les clients s’arrêtaient parfois de longues heures pour admirer l’artiste à l’œuvre. Un style naissait à vue d’œil. 

Un jour, un client de passage s’intéressa à son travail. Celui-ci, monsieur Chanteduc, propriétaire d’une galerie d’art à Nice, proposa à l’artiste en herbe de lui confier quelques toiles afin de les exposer aux yeux de tous. Le galeriste avait vu juste; à la grande surprise du jeune Lumignon, les toiles eurent un succès retentissant.

Des années plus tard, une toile signée Lumignon se retrouva chez un collectionneur du village d'Eastman. Dès que Sébastien, le savonnier du village, l’aperçut, il fut frappé par cette composition de vert et orange courant sur fond blanc et se laissa imprégner par cette beauté organique. En contemplant et en humant le savon orange, cyprès et vanille, vous avez la preuve, encore une fois, qu’entre grands créateurs, l’inspiration passe.

Ce savon corps, visage et cheveux, ultra-hydratant, convient à tous les épidermes. Son odeur douce et sucrée apportera un baume aux gens fatigués, et stimulera la bonne humeur. Sa composition originale d’huiles essentielles de vanille mariée au cyprès et à l’orange fait de lui un merveilleux choix de savon pour célébrer l’arrivée du printemps! 

-

Le Botaniste

Ils sont là, un en face de l’autre. L’un est humain, l’autre végétal. C’est LA rencontre entre le botaniste, le Frère Marie-Victorin et le Chardon de Mingan, une espèce rare, menacée.

The Conteur

Jean Converse est né de l’union d’un père anglophone et d’une mère francophone, une exception pour l’époque. Parlant le franglais à la maison, Jean avait de la misère à se...

La Globetrotteuse

Alors que l’exploration et la découverte des territoires, au fil de l’histoire, a semblé un métier réservé aux hommes, on voit depuis quelques décennies apparaître une nouvelle espèce des temps...

Mère-grande

Alice Brassard, née Poulin, a vu le jour dans une famille de sept enfants à St-Georges-de-Beauce en 1923. Curieuse et dotée d’une intelligence vive, elle aurait pu entreprendre de grandes...

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.